coronavirus

Le 31 décembre 2019, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a été informée de plusieurs cas de pneumonies de cause inconnue dans la ville de Wuhan en Chine. Le virus, jusqu’ici inconnu, est un coronavirus. Il a été dénommé 2019-nCoV. 41 morts en Chine, des millions de personnes confinées et les premiers cas arrivent en France. De nouveaux éléments sont disponibles.

L’European Center for Diseases Control and Prevention vient de considérer le risque d’importation en France comme comme modéré et le risque de diffusion de la maladie dans la population française comme très faible. Le mode de transmission du 2019-nCoV n’est pas encore connu. Cependant, il est probable qu’il soit similaire à celui des autres coronavirus humains, généralement transmis par l’inhalation de goutelettes infectieuses émises lors d’éternuements ou de toux, ou après un contact avec des surfaces fraîchement contaminées par ces secrétions. 

A ce stade et conformément aux recommandations de l’OMS, aucune mesure de contrôle aux frontières n’a été prise. D’après le site de Santé Publique France, « Les symptômes décrits évoquent principalement une infection respiratoire aiguë (fièvre, toux), mais des difficultés respiratoires et des anomalies pulmonaires détectables radiologiquement sont également décrits, ainsi que des formes plus sévères. »

De façon générale, il est rappelé que la prise en charge d’un patient présentant des signes respiratoires infectieux doit s’accompagner de la mise en place de protection chez le patient (masque chirurgical, hygiène des mains) et le professionnel de santé (masque, lunettes et hygiène des mains). Evitez de vous rendre aux urgences où vous pourrez contaminer d’autres personnes. Appelez le samu – 15.

Références :

Santé Publique France
Ministère des solidarités et de la santé
European Centre for Diseases Control and Prevention

Laisser un commentaire

Fermer le menu
×
×

Panier