Le déconfinement progressif de la France, suite à l’épidémie de Covid19, est validé pour le 11 mai 2020. Qu’est-ce qui change ? Nouveautés pour la phase 2 du déconfinement, le 2 juin 2020. Dernière mise à jour suite à la phase 3 du déconfinement le 15 juin 2020 et la fin de l’état d’urgence sanitaire prévue le 11 juillet 2020.

11 juillet : fin de l’état d’urgence sanitaire

  • Les croisières fluviales seront de nouveau autorisées ; en coordination avec nos partenaires européens, il pourra être décidé de reprendre les croisières en mer entre les ports européens, pour les navires dont la capacité ne dépasse pas une limite fixée par arrêté ministériel ;
  • Les stades et hippodromes seront ouverts au public, avec une jauge maximale de 5 000 personnes. Comme pour les salles de spectacle, les activités rassemblant plus de 1 500 personnes devront donner lieu à déclaration, afin que puissent être garanties le respect des précautions nécessaires ;
  • La jauge maximale de 5 000 personnes pour les grands évènements, les stades et les salles de spectacle est en principe en vigueur jusqu’au 1er septembre. Un nouvel examen de la situation épidémiologique nationale sera réalisé mi-juillet pour décider si un assouplissement est possible pour la deuxième partie du mois d’août.

Phase 3 du déconfinement

Cette dernière phase du déconfinement permet de lever les dernières restrictions :

  • Depuis le 15 juin 2020, l’ensemble de la France est en zone verte (sauf Guyanne et Mayotte)
  • Tous les cafés et restaurants peuvent ouvrir leurs portes avec le respect des gestes barrières et le port du masque
  • Tous les élèves des écoles et des collèges doivent retourner en classe à partir du 22 juin 2020 ; les mesures sanitaires sont assouplies
  • Réouverture des crèches
  • L’interdiction des rassemblements de plus de dix personnes sur la voie publique ou dans un lieu ouvert au public imposée par l’état d’urgence sanitaire reste en vigueur.
  • Depuis le 22 juin sont également ouverts les cinémas, casinos et salles de spectacles

Phase 2 du déconfinement

Validée par le gouvernement pour le 2 Juin 2020, cette phase 2 permet aux français de retrouver une vie « presque » normale.

Réouverture des bars, cafés et restaurants

En zone verte, les bars, cafés et restaurants ouvrent de nouveau et peuvent vous accueillir selon le respect des gestes barrières et des distanciations. L’ensemble de la France est en zone verte, sauf l’île de France qui demeure rouge. Pour cette dernière, les cafés et restaurants rouvrent en terrasse uniquement.

Plages, zoos, parcs également ouverts

Après la réouverture des parcs et jardins samedi, les plages, musées, monuments, zoos, restaurants ou encore les théâtres vont pouvoir rouvrir mardi.

Fini les 100 km

Vous pouvez maintenant vous déplacement au delà de 100km sans attestation !

StopCovid : l’application du gouvernement

L’application StopCovid sera disponible dès ce mardi 2 juin après midi. Si un maximum de personnes l’utilisent, elle permettra de suivre et limiter la propagation du virus.

Déconfinement et déplacement sans attestation sauf…

La règle des 100 km

A partir de lundi 11 mai 2020, chacun pourra de nouveau circuler sans attestation. La limite est fixée à 100 km à vol d’oiseau autour de son domicile. Cette limite peut même être supérieurs à 100 km s’il s’agit de bouger à l’intérieur d’un même département. 

Pour les déplacements supérieurs à 100 km, ils sont interdits (sauf si à l’intérieur d’un même département). Des dérogations sont possibles pour motifs personnels ou professionnels impérieux (décès, assistance aux personnes vulnérables etc.). L’attestation dérogatoire sera bientôt disponible.

Même sans attestation, il sera toutefois nécessaire d’avoir sur soi un justificatif de domicile tels « un chéquier, une pièce d’identité, un justificatif d’assurance de la voiture, une facture », a prévenu le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner. Ce dernier pourra vous être réclamé en cas de contrôle par les forces de l’ordre et une amende de 135 euros sera appliquée si vous n’êtes pas en règle.

Si vous vous déplacez à la fois au delà d’un périmètre défini par un cercle d’un rayon de 100 km autour du lieu de résidence (la distance de 100 km est donc calculée «à vol d’oiseau») et en dehors de votre département, vous trouverez l’attestation de déplacement ici

Il n’est pas nécessaire de se munir de la déclaration :
– pour les déplacements de plus de 100 km effectués au sein de son département de résidence,
– pour les déplacements en dehors du département de résidence, dans la limite de 100km.

Déconfinement et les transports en commun

Dès le 11 mai, l’offre de transport en commun s’accentue progressivement. Le retour à la normale est prévue début juin. Néanmoins, le respect des gestes barrières reste primordial durant l’épidémie ; ainsi, le trafic sera limité tout de même durant 3 semaines pour assurer la distanciation. Les principales mesures sont : condamnation d’un siège sur deux dans les bus et métros, marquage au sol dans le métro, etc. Les métros, trams, trains et bus seront désinfectés chaque jour. 

Aux employeurs qui le peuvent, il est demandé d’étaler les horaires de travail afin de limiter la fréquentation. En Île de France, par exemple, les transports sont limités aux travailleurs munis d’une attestation employeur aux heures de pointe.

Les nouvelles règles du transport post déconfinement

  • réservation des trains obligatoires (offre limitée à 50% des places)
  • port du masque est obligatoire pour les usagers de 11 ans et plus dans les transports en commun, les trains, les taxis, VTC et véhicules de covoiturage (en absence de protection physique séparant le conducteur du passager) et les avions

Priorité au vélo

Le saviez vous ?

Vous pouvez bénéficier d’une subvention pour réparer/remettre en état votre vélo, jusqu’à 50 euros dans la limite de 50% du montant de la facture hors taxe. Il faut utiliser la liste des réparateurs référencés

Pour votre santé, vous pouvez :

  • je peux me rendre dans un laboratoire d’analyses sur prescription de mon médecin, et après avoir pris rendez-vous avec le laboratoire ;
  • je peux donner mon sang ;
  • je peux me rendre à la maternité pour le suivi de ma grossesse ;
  • je peux me rendre à l’hôpital dans le cadre du traitement de ma maladie chronique ;
  • je peux acheter des masques jetables ou lavables dans les pharmacies et la grande distribution ;
  • je peux confectionner moi-même mes propres masques, selon les recommandations AFNOR / ANSM ;
  • je peux bénéficier d’un soutien psychologique pour mon enfant si nécessaire (vous pouvez bénéficier d’une orientation en appelant le numéro vert 0 800 130 130);
  • je peux reprendre mes soins hors-COVID-19, qui doivent être facilités par tous les moyens (téléconsultations, consultation d’évaluation, reprise des soins à domicile) ;
  • je peux bénéficier de masques gratuits si je suis éligible à l’AME et à la complémentaire santé solidaire.

Rappel : en cas de symptômes covid19, je ne vais pas spontanément aux urgences, je ne rentre pas directement à la pharmacie. J’appelle mon médecin pour un rendez-vous.

Vous pouvez trouver davantage d’informations sur le déconfinement et le covid19 ou encore les masques en fonction de votre département sur le site du gouvernement .
L’épidémie de covid19 n’est pas terminée : respectez toujours les gestes barrières et les distanciations sociales.